ombre
 
ombre

logo APM
ombre
Cancer: le taux de monocytes prédirait les chances de réponse aux anti-PD-1

LONDRES, 12 janvier 2018 (APMnews) - Les chances de réponse des patients cancéreux à une immunothérapie par anti-PD-1 pourraient être prédites par le taux de monocytes parmi les cellules mononuclées du sang périphérique, suggère une étude réalisée sur des patients traités pour un mélanome, publiée dans Nature Medicine.
Les immunothérapies par anticorps inhibiteurs de checkpoint représentent une avancée majeure dans le traitement des cancers, mais tous les patients ne répondent pas à ces traitements et actuellement on ne dispose pas de marqueur permettant de prédire les chances de réponse d'un patient donné, rappellent Carsten Krieg de l'université de Zurich et ses collègues.
Ces traitements agissant sur l'immunité, les chercheurs se sont intéressés aux cellules immunitaires des patients, avant et pendant le traitement, en faisant une étude sur des échantillons de sang avec une technique cytométrique d'analyse cellule par cellule.
Ils ont étudié dans un premier temps des échantillons prélevés avant traitement et après 12 semaines de traitement par anti-PD-1, chez 20 patients souffrant de mélanome. Les résultats ont été confirmés ensuite sur un 2e groupe de 31 patients.
Alors que les chercheurs s'attendaient plutôt à voir un lien entre le taux de lymphocytes T et l'efficacité, il s'avère que ce sont les monocytes (précurseurs des macrophages) mesurés avant le traitement qui étaient le mieux associés à la survie.
Avec un seuil à un taux de monocytes parmi les cellules mononuclées du sang périphérique de 19,38%, les chercheurs ont pu classer les patients entre répondeurs, dont la survie à un an était de 100%, et non-répondeurs dont la survie à un an était de 50%.
Mesurer les monocytes avant de débuter un traitement par anti-PD-1 pourrait donc aider à la décision de traiter ou non par ces médicaments. Ce qui doit encore être confirmé dans des études de plus grande taille.
(Nature Medicine, publication en ligne du 8 janvier)
fb/ab/APMnews

 
Retour en haut de page
ombre