ombre
 
ombre

logo APM
ombre
Structures de soins

Le dispositif d'autorisation des établissements de santé pour l'activité de soins de traitement du cancer vise à assurer, sur l'ensemble du territoire et pour tous les patients, une égalité d'accès à des soins de qualité. Ce dispositif répond à une demande des associations de malades, reprise par la mesure 36 du Plan Cancer 2003-2007.
Défini par les deux décrets du 21 mars 2007 et l'arrêté du 29 mars 2007, il repose sur trois piliers :

Voici la liste des établissements de la région Auvergne ayant obtenu une ou plusieurs autorisation(s) :

icon Autorisations délivrées par la commission exécutive

icon Récapitulatif par établissement

icon Tableau récapitulatif des décisions d'autorisations délivrées en matière de traitement du cancer

D'autres établissements sont dits "associés" aux traitements de chimiothérapie et doivent remplir certaines conditions pour obtenir ce statut :

  • Passer convention avec un établissement autorisé en chimiothérapie (ce dernier sera le seul habilité à prescrire la chimiothérapie).
  • Signer un contrat de bon usage des molécules onéreuses avec l'ARH/ARS.
  • Organiser la reconstitution et l'administration de la chimiothérapie selon les normes réglementaires et de qualité optimales.
  • Des procédures qualité sont mises en place entre les 2 établissements : réunions régulières entre les équipes médicales des 2 établissements.
  • Les procédures à suivre en cas de complications et en cas d'urgence ainsi que les modalités de réorientation des patients vers l'établissement autorisé sont clairement identifiées.
  • Etre membre d'un réseau de cancérologie.

    Nous n'avons pas à ce jour la liste définitive des établissements dits associés
1 Etablissements de santé/courts séjours
2 Etablissements de santé/moyens séjours/SSR
3 Soins à domicile
4 Structures spécifiques de Soins Palliatifs et Accompagnement
Retour en haut de page
ombre