ombre
 
ombre

logo APM
ombre

La cancérologie est une discipline éminemment pluridisciplinaire et les décisions thérapeutiques prises de telle manière sont fondamentales pour atteindre une thérapeutique optimale en particulier lors de la prise en charge initiale du patient cancéreux.

Cet aspect de pluridisciplinarité est particulièrement mis en lumière dans les directives sur l’organisation des réseaux (loi n° 2002-2003 du 4 mars 2002, article 84 et article L6321-1, code de la santé publique, décret n° 2002-1463 du 17 décembre 2002), dans le très récent plan cancer (mesures 31 et 32) et dans la circulaire portant sur l’organisation des soins (DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005).

  • Mesure 31 : faire bénéficier 100 % des nouveaux patients atteints de cancer d’une concertation pluridisciplinaire autour de leur dossier. Synthétiser le parcours thérapeutique personnel issu de cette concertation sous la forme d’un programme personnalisé de soins remis au patient.
  • Mesure 32 : identifier des Centres de Coordination en Cancérologie (3C) dans chaque établissement traitant des patients cancéreux. Ces centres de coordination auront plusieurs missions et entre autre la coordination médicale de la cancérologie au sein de l’établissement (ou du réseau) et en particulier des réunions de concertation multidisciplinaires en cancérologie.


Charte

Le fonctionnement de chaque RCP doit s'intégrer au cadre décrit par la charte des RCP du réseau.

Mise à jour le Mercredi, 09 Octobre 2013 13:50
 
«DébutPrécédent12345SuivantFin»

Page 1 sur 5
Retour en haut de page
ombre