ombre
 
ombre

logo APM
ombre
Le suivi après la préservation de la fertilité

 

Suite au traitement oncologique, il est important de mettre en place le suivi de la fertilité.
Un bilan adapté en fonction du type de pathologie et du traitement est proposé au patient.

 

Chez la femme

 

Selon le traitement reçu, une insuffisance ovarienne transitoire ou définitive est possible. Il est nécessaire de faire le point sur la réserve ovarienne post traitement. Cette insuffisance ovarienne peut avoir des répercussions non seulement sur la qualité de vie mais aussi sur la fertilité.
Un suivi gynécologique régulier (1 fois par an) permettra d'informer la patiente sur sa fertilité et de proposer des solutions adaptées en fonction de la situation et du projet parental. Généralement, un bilan sanguin et une échographie pelvienne sont réalisés par le gynécologue afin de faire le point sur la réserve ovarienne.
Une congélation d'ovocytes à distance peut être envisagée si elle n'a pas pu être faite avant le début du traitement oncologique.

 

Chez l'homme

 

Afin de faire le point sur la fertilité de l'homme, il est préconisé de faire un spermogramme un an après la fin de tout traitement oncologique. La reprise de la production des spermatozoïdes peut se voir après plusieurs années suite au traitement.
Le médecin du CECOS adapte la fréquence de la surveillance en fonction du contexte clinique et du projet parental du patient.

 

Chez l'enfant

 

Un suivi par un oncologue référent permettra de faire le point sur le suivi médical de l'après cancer.

 

Suivi sexologique

 

La sexualité fait partie de la sphère privée et intime. Elle ne répond pas à une norme, mais à une variété de pratiques et d'attitudes selon les personnes, le moment et les circonstances.
Le cancer et ses traitements peuvent avoir des conséquences sur la santé sexuelle. Même si elles sont transitoires, il est important de donner des explications et de répondre aux questions des patients. Les troubles fonctionnels et psychologiques sont des raisons qui peuvent altérer le désir et l'excitation des patients.
Un suivi par un sexologue réfèrent peut être proposé.

 

Suivi psychologique

 

L'infertilité entraine un impact sur différentes facettes de la vie d'un couple, et peut affecter les dimensions affectives, psychologiques (identité sexuelle, estime de soi, image corporelle), socio culturelle (rôle sexuel) et biologique (réponse sexuelle, reproduction). Une aide psychologique peut vous être proposée à tout moment.

Mise à jour le Mardi, 21 Février 2017 13:30
 


Retour en haut de page
ombre