ombre
Synthèse sur les délais de prise en charge des quatre cancers les plus fréquents

Cette synthèse résume les résultats des deux études qui ont permis d'analyser les délais sur près de 12 000 cas concernant les quatre cancers les plus fréquents : prostate, sein, côlon et poumon.

Ces résultats suggèrent que les délais de prise en charge des cancers peuvent constituer de bons marqueurs de l'accès aux soins et de mesure des inégalités de prises en charge. Leur mesure pourrait permettre de caractériser ces inégalités qu'elles soient liées à des facteurs populationnels et/ou organisationnels, et d'identifier des pistes d'action pour améliorer les prises en charge.

icon Consulter la synthèse sur les délais de prise en charge des quatre cancers les plus fréquents 

Mise à jour le Mardi, 09 Juillet 2013 09:53
 
Etude sur les délais de prise en charge des cancers du côlon et de la prostate en 2012

Cette étude a été menée dans 13 régions dont 2 régions d'Outre-mer et a permis d'analyser les délais de prise en charge à partir de 3 248 cas de cancers du côlon, et 4 207 cas de cancers de la prostate avec d'importantes variations des délais obtenus pour les deux localisations. L'effet de divers facteurs influençant les délais a pu être montré qu'ils soient intrinsèques à la personne, liés à la maladie elle-même ou à la filière de prise en charge. Une fois ces divers facteurs pris en compte, les analyses confirment la persistance de variations importantes entre régions pour les deux cancers étudiés. Les facteurs liés à l'organisation des soins peuvent être la source majeure de cette hétérogénéité.

icon Télécharger l'étude sur les délais de prise en charge des cancers du côlon et de la prostate (juin 2013)

Mise à jour le Mardi, 09 Juillet 2013 08:48
 
Etude sur les délais de prise en charge des cancers du sein et du poumon en 2011

Cette étude, pilotée par l’INCa, a été réalisée par la Fédération nationale des observatoires régionaux de santé avec l’appui des réseaux régionaux de cancérologie et des observatoires régionaux de santé. Le rapport publié porte sur la première phase de cette étude, menée en 2011 dans huit régions françaises, sur 2530 cas de cancer du sein et 1945 cas de cancer du poumon.

L’objectif de cette première phase d’enquête était de dresser un état des lieux des délais de prise en charge à des étapes clés du parcours de soins (délais d’accès au diagnostic de cancer, délais d’accès à la proposition thérapeutique, délai d’accès au traitement…) (1) pour les cancers du sein et du poumon.

L’étude a été menée dans huit régions de France : Alsace, Auvergne, Franche-Comté, Lorraine, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte d’Azur. Au total, 2530 cas de cancer du sein et de 1945 cas de cancer du poumon ont pu être colligés et les délais de prise en charge ont pu être mesurés et analysés pour ces deux localisations.

Il ressort de cette analyse plusieurs éléments notables :

Une grande hétérogénéité des pratiques de recueil et de mise en commun des informations décrivant les prises en charge ainsi que les étapes clés du parcours de soins selon les fiches de réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) et les éléments du dossier médical ;

Une variabilité relativement importante dans les délais obtenus pour les deux localisations, selon les régions, et ce, une fois pris en compte l’effet de divers facteurs qu’ils soient liés à la personne, à la maladie elle-même (stade), à son mode de découverte ou à la filière de prise en charge. Ces différences régionales apparaissent plus marquées pour le cancer du sein que pour le cancer du poumon. Il reste toutefois difficile, dans le format actuel de l’enquête, d’appréhender le poids des facteurs organisationnels et sociodémographiques dans ces variations régionales. Une bonne concordance des délais observés dans les huit régions où l’enquête a été conduite par rapport aux données retrouvées dans la littérature ou les recommandations internationales.

Le dernier objectif poursuivi par cette étude était d’évaluer l’intérêt de la mesure des délais en routine ainsi que la méthode la plus appropriée pour mesurer ces délais. Les variations constatées prouvant traduire des inégalités de prise en charge et donc potentiellement de santé pour les personnes concernées, il apparaît nécessaire de poursuivre la réflexion sur une éventuelle généralisation du recueil de ces indicateurs pour pouvoir suivre les évolutions.

La seconde phase de l’étude, portant sur les cancers du côlon et de la prostate, a débuté en avril 2012 et a été élargie à 13 régions dont 2 régions d’outre-mer, la Martinique et la Guadeloupe (uniquement pour les cancers de la prostate). Ses résultats seront disponibles fin 2012.

Cette étude s’inscrit dans la mesure 19 du Plan cancer 2009-2013 : renforcer la qualité des prises en charge pour tous les malades atteints de cancer et de son action 19.4 : mener une étude sur les délais de prise en charge dans plusieurs régions.

 

icon Télécharger l'étude sur les délais de prise en charge des cancers du sein et du poumon (juin 2012)

(1) Au total, cinq délais ont été décrits et analysés dans la parcours de soins d’un patient atteint d’un cancer du sein, quatre pour le cancer du poumon. 

Mise à jour le Mardi, 09 Juillet 2013 08:47
 


Retour en haut de page
ombre